Ajout partition Swap après installation du système

Dans cet article, nous allons voir comment procéder à l’ajout d’une partition swap après l’installation de votre système.

Recherche du disque

Une fois votre disque dur ajouté, commencez par vérifier vos partitions présentes dans « /dev » :

ls /dev/
Ajout partition Swap après installation du système

Les informations nous intéressant sont celles commençant par « sd », ici « sda », « sdb » et « sdc ».

A présent, saisissez la commande suivante :

blkid
Ajout partition Swap après installation du système

Vous pouvez constater que seules les partitions « sda1 » et « sdb1 » disposent d’un UUID, notre nouvelle partition est donc la « sdc », car elle n’apparaît pas.

Création de la partition de swap

Maintenant, créez votre partition swap via la commande suivante :

mkswap /dev/sdX

« sdX » est le nom de votre partition, pour nous ce sera « sdc ».

Puis, montez cette partition comme swap :

swapon -U UUID

Remplacez l’UUID par celui affiché lors de la précédente commande, ou retapez la commande « blkid ».

Afin de vérifier la prise en compte du swap par le système, saisissez la commande suivante :

top -bn1 | grep -i swap

Vous devez alors voir affiché, la mémoire swap disponible en Kb.

Prise en compte au redémarrage

Finalement, pour que ces modification soient effectives au démarrage du système, pensez à mettre à jour votre fstab.

vim /etc/fstab
UUID=UUID_Disque_Swap none       swap    sw 0    0 

Vous savez à présent réaliser l’ajout d’une partition swap dans votre système linux, après l’installation de celui-ci.

Retrouvez tous nos articles Linux à cette adresse : https://sqx-bki.fr/categorie/linux/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *