Superviser un serveur ESX avec Centreon

Ici, nous verrons comment on peut superviser un serveur ESX avec Centreon à l’aide du plugin « check_vmware_api.pl ».

Installation de vSphere sur le serveur de supervision

Tout d’abord, pour superviser un serveur ESX depuis Centreon, vous devrez récupérer et installer sur votre central et/ou poller vSphere 6 SDK for Perl de VMware.

Soit ; pour l’installer sur un poller ; vous le récupérez sur le serveur central en faisant la commande ci-dessous depuis celui-ci en root :

scp –P 666 /root/VMware-vSphere-Perl-SDK-6.0.0-2503617.x86_64.tar.gz XXX.XXX.XXX.XXX:/usr/local/src/


Soit il vous faudra un compte chez VMware. Connectez-vous et choisissez le binaire adapté à votre serveur. Placez ensuite le SDK téléchargé dans /usr/local/src

En utilisant la version CES vous aurez besoin d’installer la dépendance suivante :

yum install openssl-devel

Puis, faire les commandes suivantes pour l’installer :

cd /usr/local/src
tar xzf VMware-vSphere-Perl-SDK-6.0.0-2503617.x86_64.tar.gz
cd vmware-vsphere-cli-distrib/
./vmware-install.pl
Creating a new vSphere CLI installer database using the tar4 format.

Installing vSphere CLI 5.5.0 build-1384587 for Linux.

You must read and accept the vSphere CLI End User License Agreement to
continue.
Press enter to display it. 

Enfin, valider par « entrée » et répondre « yes » pour valider la licence. Puis, valider les choix par défaut.

Do you accept? (yes/no) yes

Thank you.

This vSphere CLI installer includes precompiled Perl modules for RHEL.
Answering yes will install the precompiled modules, and answering no will
install from CPAN.
Do you want to install precompiled Perl modules for RHEL?
[yes]

In which directory do you want to install the executable files?
[/usr/bin]

Please wait while copying vSphere CLI files...

The installation of vSphere CLI 5.5.0 build-1384587 for Linux completed
successfully. You can decide to remove this software from your system at any
time by invoking the following command:
"/usr/bin/vmware-uninstall-vSphere-CLI.pl".

This installer has successfully installed both vSphere CLI and the vSphere SDK
for Perl.

The following Perl modules were found on the system but may be too old to work
with vSphere CLI:

version 0.78 or newer

Enjoy,

--the VMware team

Installation du plugin

Pour ce plugin, vous aurez besoin d’installer les dépendances suivantes :

yum install perl-Nagios-Plugin
yum install perl-CPAN
cpan YAML
perl –MCPAN –e ‘install Monitoring::Plugin’

Ensuite, récupérez le plugin check_vmware_api.pl sur le central (si vous l’installez sur un poller).

scp -P 666 /usr/lib/nagios/plugins/check_vmware_api.pl XXX.XXX.XXX.XXX:/usr/lib/nagios/plugins/

Ou si vous ne l’avez pas déjà, il vous faudra le télécharger ici :
https://exchange.nagios.org/directory/Plugins/Operating-Systems/*-Virtual-Environments/VMWare/check_vmware_api/details

Puis, vous devrez le rendre exécutable.

Configuration des serveurs ESXi à superviser

Le plugin check_vmware_api.pl récupère les informations d’un serveur VMware ESXi en s’y connectant à l’aide d’un compte utilisateur. Nous allons donc créer un compte utilisateur « supervision » possédant les droits de lecture.
D’abord, connectez-vous à l’ESX avec vSphere.
Ensuite, allez sur l’onglet « Utilisateurs et groupes locaux » puis faites un clic droit et « Ajouter ».

Enfin, pour donner les droits en lecture à l’utilisateur supervision allez dans l’onglet « Autorisations » puis clic droit « Ajouter autorisation… » et ajoutez l’utilisateur supervision comme ci-dessous.

Les macros

Pour fonctionner, ce plugin a besoin de différentes ressources.
USERNAME et PASSWORD servent à la connexion au serveur ESXi.
Il utilisera aussi COMMAND et SUBCOMMAND pour spécifier ce que l’on veut surveiller.
Nous aurons besoin de CRITICAL et WARNING pour les alertes.

Pour cela, il faut aller dans Configuration / Collecteur / Ressources puis « ajouter ».

Ne pas oublier de les activer.

Configuration des commandes pour superviser un serveur ESX

Check_esx récupèrera les valeurs de statut.

$USER1$/check_vmware_api.pl -H $HOSTADDRESS$ -u $_SERVICEUSERNAME$ -p $_SERVICEPASSWORD$ -l $_SERVICECOMMAND$ -s $_SERVICESUBCOMMAND$

Check_esx_limite utilisera les valeurs CRITICAL et WARNING

$USER1$/check_vmware_api.pl -H $HOSTADDRESS$ -u $_SERVICEUSERNAME$ -p $_SERVICEPASSWORD$ -l $_SERVICECOMMAND$ -s $_SERVICESUBCOMMAND$ -w $_SERVICEWARNING$ -c $_SERVICECRITICAL$

Les modèles

Dans un premier temps, nous allons créer deux modèles génériques contenant les identifiants pour la connexion à l’ESXi.
SRV_ESX

SRV_ESX_LIMITE

Ensuite, nous créerons donc 9 modèles pour superviser un serveur ESX, qui hériteront des modèles créés précédemment.

SERV_ESX_CPU va vérifier la charge CPU de l’ESXi.

SERV_ESX_IO_READ permet de vérifier la latence de lecture en ms.

SERV_ESX_IO_WRITE permet de vérifier la latence d’écriture en ms.

SERV_ESX_ISSUES permet de voir tous les problèmes de l’hôte.

SERV_ESX_MEMOIRE va vérifier la charge mémoire de l’ESXi.

SERV_ESX_NET va vérifier la charge réseau.

SERV_ESX_STATUS permet de vérifier le statut général du serveur.

SERV_ESX_SWAP va vérifier l’utilisation du swap.

SERV_ESX_VMFS va nous permettre de vérifier le niveau d’utilisation du/des datastore(s) utilisé(s) par le serveur

Ensuite, nous devrons créer un modèle d’hôte.

Et enfin, lui associer les modèles de service créés en amont.

Lors de la création de l’hôte, il vous faudra indiquer le modèle que nous venons de créer.

Voici le résultat une fois un hôte créé.

Source : http://www.sugarbug.web4me.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *